Affaler ou amener le flèche

Trois équipiers réalisent cette manœuvre, mais deux peuvent suffire.Le bateau doit être bâbord amure pour masquer le flèche avec la grand voile.

L’équipier qui tient l’amure dirige la manœuvre. Il donne notamment les indications à celui qui tient la drisse. Le troisième choque l’écoute de flèche.

En début de manœuvre l’amure et l’écoute de flèche sont prises à la main. Le dernier équipier se tient prêt à choquer la drisse. Surtout ne pas prendre la drisse à la main, l’espar est très lourd, il faut utiliser le cabillaud/tolet.

L’équipier qui dirige la manœuvre doit s’assurer que l’espar ne se coince pas entre la voile et le mat. Pour cela il doit se positionner vers l’arrière, au niveau du banc, et écarter l’amure en assurant une forte tension du bout. Il demande à choquer doucement la drisse. Au moment où le nœud de flèche en cul est arrivé en dessous des haubans et de l’encornât, il revient sur le tillac.

Une fois l’espar arrivé sur le pont, il reste à défaire les nœuds de flèche et d’écoute, à refrapper l’écoute au point d’amure de la grand voile, à frapper le flèche dans les haubans tribord et à ferler la voile.

( retour à la liste des manœuvres )

  • Publications

    juillet 2014
    L M M J V S D
    « Mai   Sep »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031