Hisser le flêche

J’ai vu cette manœuvre réalisée par quatre équipiers. J’imagine que trois peuvent suffire.

D’abord positionner le flèche encore ferlé sur tribord au dessus du banc (il devrait y être) et suffisamment reculé. Enlever le raban. Récupérer l’amure. Frapper la drisse de flèche sur l’espar, au moyen d’un nœud de flèche en cul, à 10 cm du taquet vers le haut. Le haut est l’extrémité dont le diamètre est le plus petit. Pour l’écoute utiliser un nœud de chaise (sur le point d’écoute donc). Faire la boucle la plus petite possible pour pouvoir bien border.

Le bateau peut être vent debout ou bâbord amure. Bâbord amure le flèche sera masqué par la grand voile.

Écoute de flèche à la main (un équipier), amure à la main (un équipier), commencer à hisser doucement (deux équipiers). Celui ou celle qui tient l’amure l’utilise pour éviter les micmacs. C’est donc elle qui dirige la manœuvre. Il faut d’abord éviter de coincer l’espar dans l’écoute. Il ne doit pas être entre l’écoute et la grand voile. Pour cela tirer l’amure vers l’avant du bateau, jusqu’à être en avant de la tranchée. Plus haut il faudra faire passer l’espar « du bon coté » des haubans. Pour cela se placer en tirant l’amure un peu en arrière des haubans.

En même temps, reprendre le mou sur l’écoute. C’est là que le quatrième équipier intervient, et c’est lui qui n’est peut être pas nécessaire.

Si la drisse sort du réa, on peut choquer un tout petit peu de drisse.

Une fois le flèche hissé, étarquer et tourner la drisse.

Puis faire passer l’amure autour du mât, de tribord vers bâbord, étarquer et tourner au pied du mât.

Enfin border et tourner l’écoute, sur tribord au pied du mât.

( retour à la liste des manœuvres )

  • Publications

    décembre 2013
    L M M J V S D
    « Nov   Avr »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031